Dico du Net >
: actualités, définitions, sélection de sites web
Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

Définitions
 Actualités
 Annuaire

Taux crédit immobilier

 Définitions

Voici des définitions figurant dans notre dictionnaire :

  1. Crédit : Issu du latin credere qui signifie "croire" et creditum "ce qui est confié", le crédit regroupe les activités liées au prêt d'argent. Un crédit est souvent porteur d'un intérêt dont est redevable l'emprunteur (ou débiteur) à son créancier, lié à la ...
  2. Rachat de Crédit : Rachat de crédit, consolidation, restructuration, regroupement de crédits... Différents termes pour une seule et même action : substituer un ou plusieurs crédits déjà existants par un seul et unique crédit, à un taux moins élevé, amortissable sur une...
  3. Taux nominal : C'est le taux utilisé pour définir les intérêts que vous payez lorsque vous souscrivez un crédit. C'est le taux utilisé pour définir les intérêts que vous payez lorsque vous souscrivez un crédit. Attention, certains organismes mettent ce taux en ava...
  4. Taux effectif global : C'est grâce à lui que vous pourrez comparer les offres de crédit entre elles. C'est le taux qu'il faut suivre, il est obligatoire, tous les organismes doivent le communiquer. C'est grâce à lui que vous pourrez comparer les offres de crédit entre ell...
  5. Taux de crédit : Les taux ont la forme d'un pourcentage et permettent aux banques et organismes financiers de rémunérer les prêts qu'ils distribuent. Les taux ont la forme d'un pourcentage et permettent aux banques et organismes financiers de rémunérer les prêts qu'...

 Actualités

Voici les dernières actualités analysées par notre agrégateur au sujet de "Taux crédit immobilier" :

La baisse des taux de crédit marque une pause en février(, 2010-02-17)

Alors que la Banque centrale européenne a laissé inchangé, pour la huitième fois consécutive, son principal taux directeur à son plus bas niveau historique le 4 février, ce début d'année 2010 reste marqué par l'attentisme des banques qui ne semblent pas encore avoir défini leur politique de taux d'intérêt. Si près de la moitié de nos banques partenaires baissent leurs taux de crédit en février, ce recul n'excède pas 0,10 point, soit l'équivalent d'une baisse de 10 € sur 1000 € de mensualité. Toutefois, ces évolutions sont trop faibles pour influer sur le taux moyen, actuellement stable aux alentours de 3,80 % sur 15 ans. Dans les conditions actuelles, les taux de crédit restent à un niveau très bas, favorable aux emprunteurs. Source : Meilleurtaux

Distribution du prêt immobilier : les banques n'atteignent pas leurs objectifs(, 2010-02-11)

Le 29 janvier la Banque de France révélait que le volume de crédit n'avait progressé que de 1,8% en 2009, un chiffre très en dessous des objectifs pris par les banques fin 2008. Elles s'étaient engagées à accroitre de 3 à 4% les encours de crédits. Le plan de soutien aux banques mis en place par l'Etat fin 2008 prévoyait qu'en contrepartie d'un prêt de 360 milliards d'euros les banques tirent à la hausse le volume de crédit. Crédit immobilier et prêts aux entreprises devaient augmenter dans une proportion de 4%. L'aide de l'Etat, associée aux taux de refinancements pratiqués par la BCE, n'a donc pas suffit aux banques pour honorer leur engagement. Elles ont en revanche profité de ces conditions exceptionnelles pour augmenter leurs bilans et rembourser l'aide de l'Etat dans un délai fort court. Force est de constater que la relance du crédit n'a pas été aussi prioritaire que les banques voulaient bien le dire. Le volume de trésorerie pour les PME est en baisse de 14,2% (en variation annuelle) selon l'étude de la Banque de France, et l'encours de crédits aux entreprises chute de -2,4% alors qu'à l'été 2008 il était en augmentation de +14%. Pour les particuliers, l'étude montre que la « reprise des crédits consentis aux ménages » progresse de +4,1% en décembre, après une hausse de +3,7% en novembre. Les prêts immobiliers sont quand à eux en progression de +4,1% sur l'année 2009, une hausse due essentiellement à la baisse des prix des logements anciens. La ministre de ...

L'indéniable succès de l'éco-prêt à taux zéro(, 2010-02-11)

Une mesure gouvernementale semble porter ses fruits. L'éco-prêt à taux zéro rencontre un succès populaire indéniable depuis sa mise en place le 1er avril dernier. Les français s'en sont emparés pour effectuer des travaux de rénovation thermique dans leur logement. Le 8 février la Fédération Bancaire Française (FBF) communiquait les chiffres depuis le démarrage de l'éco PTZ. Plus de 75 000 ménages ont contracté cet emprunt depuis sa mise en place. Le volume des prêts consenti par les banques ne cesse d'augmenter. Avec 50 000 emprunts en Octobre il était déjà considéré comme un emprunt porteur dans un secteur en crise. Le communiqué de la FBF montre que l'immobilier durable, encouragé par les mesures du gouvernement, a le vent en poupe. « Ce bilan positif résulte de la forte implication de l'ensemble des acteurs concernés (banques, artisans, entreprises du bâtiment...) », note la Fédération Bancaire Française. Elle constate par ailleurs qu'il s'agit d' « un nouveau témoignage de la volonté des banques de favoriser le financement des projets de leurs clients qui contribuent au développement durable ». Les français quand à eux paraissent de plus en plus nombreux à se sentir concernés par les économies d'énergie et les logements propres. « Les Français sont très intéressés par la réalisation de travaux verts » poursuit le FBF. L'éco-PTZ permet de procéder à des travaux de qualité dont le cout est souvent élevé. Bien que le prêt maximum soit de 30 000 euros remboursable sur 1...

Nouveau statu quo de la BCE(, 2010-02-11)

Conformément aux attentes des professionnels du secteur, la Banque centrale européenne laisse inchangé, pour la huitième fois consécutive, son principal taux directeur à son plus bas niveau historique. Ce début d'année reste également marqué par l'attentisme des établissements de crédits qui ne semblent pas encore avoir défini leur politique de taux d'intérêt. Dans un contexte de faible reprise économique et d'inflation modérée, la BCE devrait maintenir ce statu quo encore quelques mois. Meilleurtaux constate un attentisme du côté des banques : si près de 50 % de ses banques partenaires baissent leurs taux de crédit en février, ce recul n'excède pas 0,10 point, soit l'équivalent d'une baisse de moins de 10 ¤ sur 1000 ¤ de mensualité. 23 % des établissements partenaires ont décidé d'augmenter très légèrement leurs taux, de 0,05 point, quand 30 % les ont maintenus au même niveau. Reste que toutes ces évolutions sont trop faibles pour influer sur le taux moyen sur 15 ans, actuellement stable aux alentours de 3,80 %. Source: meilleurtaux.com

Formation : conférence + atelier référencement

Formation au referencement
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation au referencement