Dico du Net >
: actualités, définitions, sélection de sites web
Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

Définitions
 Actualités
 Annuaire

Symptomes et traitements des maladies cardiovasculaires

 Définitions

Voici des définitions figurant dans notre dictionnaire :

  1. Nicox : NicOx est spécialisé dans la recherche et le développement de composés nitrés destinés essentiellement au traitement des douleurs, des inflammations et des maladies cardiovasculaires. Les produits sont commercialisés par le biais d'accords de parten...
  2. Sanofi Aventis : Sanofi-Aventis est le 1er groupe pharmaceutique européen et le n° 3 mondial. Le CA de Sanofi-Aventis par famille de produits se répartit comme suit : - produits pharmaceutiques (95,5%) : destinés au traitement des maladies cardiovasculaires...
  3. Dermatologue : En France, le dermatologue traite également les maladies sexuellement transmissibles. Le dermatologue est aussi le spécialiste de l'esthétique de la peau et il est compétent pour corriger les imperfections provoquées par l'âge et le soleil, les séqu...
  4. Stimulation nerveuse profonde : Technique neurochirurgicale qui consiste à stimuler électriquement les noyaux profonds du cerveau afin de soulager les symptômes de certaines maladies neurologiques. Une électrode est insérée dans le cerveau du patient et positionnée de manière itér...
  5. Codépendant : Cette maladie se caractérise par des symptômes qui varient d'une forme de dépression, de solitude à un sentiment qui ressemble à un mal de vivre. Ce terme n'existe pas dans le dictionnaire traditionnel. Nous l'utilisons pour décrire notre sentiment ...

 Actualités

Voici les dernières actualités analysées par notre agrégateur au sujet de "Symptomes et traitements des maladies cardiovasculaires" :

La viande, le fromage, la crème ne sont plus les ennemis du coeur et des artères(, 2010-02-16)

Couper les gras saturés ne réduit pas les risques de souffrir de maladies cardiovasculaires.

Maladies cardiovasculaires : un faible QI presque aussi mauvais que le tabac !(, 2010-02-15)

Une étude surprenante dont fait état la Société européenne de cardiologie à Sophia : les faibles degrés d'intelligence seraient associés à des taux de maladies cardiovasculaires et de mortalité totale supérieurs à ceux constatés pour les autres facteurs de risque (obésité, hypertension artérielle, etc.) exception faite de la cigarette.

Les Secrets QI... cuit ?(, 2010-02-15)

Une information circule en ce moment à propos du QI (Quotient Intellectuel) et des maladies cardiovasculaires. Ainsi, selon une étude menée auprès de 1145 hommes et femmes de plus de 55 ans (Medical Research Council de Grande-Bretagne), un faible QI augmenterait le risque de maladies cardiaques !Bon, ajoutez à cela que la presse, qui n'en finit plus de dénicher à tout prix le scoop, fasse un peu abstraction de l'étude complète : vous obtenez une information qui fait froid dans le dos et un peu limite sur le plan moral.Réellement, dans 80% des cas, c'est bien évidemment l'hygiène de vie qui est en cause : manque d'activité physique, mauvaise alimentation et, surtout, le tabagisme.Alors, qu'est-ce que signifie le résultat de cette étude ?Bonne hygiène de vie = une bonne mémoire et un bon QIJe cite un article de Santé Plus : L'évaluation du Quotien Intellectuel (QI) a été réalisée par le biais d'un test classique d'intelligence générale. Il en ressort que l'indice relatif d'inégalité s'élève à 5,58 pour le tabagisme, contre 3,76 pour le Quotient Intellectuel, à 3,2 pour les personnes aux faibles revenus, à 2,61 pour les hypertendus artériels et à 2,06 pour l'activité physique réduite.Donc, c'est clair, le tabagisme sur les 1145 personnes est la première cause. Ensuite, on se rend compte que, sur ces 1145 personnes atteintes de maladies cardiovasculaires, un indice fort montre que leur QI n'est pas très élevé. Et que les personnes à faibles revenus sont aussi des victimes potenti...

Médicaments en boîte de trois mois : des économies pour les patients et l'Assurance Maladie(, 2010-02-13)

Les boîtes de médicament en grand conditionnement représentent trois mois de traitement. Cette présentation issue de la réforme de 2004 a été autorisée par les pouvoirs publics en avril 2005 pour quatre pathologies chroniques (qui touchent principalement les plus de 50 ans) : le diabète, l'hypertension artérielle, le cholestérol et l'ostéoporose. Quel intérêt pour les patients et l'Assurance Maladie ? L'utilisation de ces traitements trimestriels s'est installée progressivement. Ce sont les traitements contre l'ostéoporose qui sont arrivés les premiers sur le marché dès septembre 2005, les traitements des autres pathologies sont apparus progressivement entre mars 2006 et mars 2007. Ainsi, fin 2009, près de 80% des traitements de ces quatre affections étaient disponibles e...

Formation : conférence + atelier référencement

Formation referencement
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation referencement